Home / Développer sa technicité / Vigne et vin / Pratiquer une taille douce pour moins de maladies et plus de qualité

Pratiquer une taille douce pour moins de maladies et plus de qualité

Objectif principal

Comprendre le développement physiologique de la vigne, ses systèmes de défense vis-à-vis des ravageurs et l’impact de la taille sur le long terme pour une meilleure gestion du vignoble, avec un contrôle des maladies et une durée de vie des ceps plus importante.

Public visé

Vignerons souhaitant découvrir une nouvelle approche de la taille.

Contenu

Écologie de la plante, biodiversité et régulation. Physiologie de la plante : croissance, développement, flux de sève, systèmes de défenses. la compartimentation. Taille de la vigne : les angles de coupes et leurs incidences., pourrissement des bois et circulation de la sève. Exemples de taille. Vers une taille idéale, construire un cep résistant et efficace. Régénération d’un cep abimé. Regreffage. Marcottage. Perspectives à moyen et long terme. Gestion des rémanents.

Bulletin d’inscription à télécharger : pratiquer-une-taille-douce


Dates :Initiation : 26, 27 janvier 2017 – 2 jours

Lieu : Déterminé en fonction de l’origine géographique des participants

Tarif agriculteur : 25 euros/jour

Méthodes pédagogiques : Exposé, observations d’échantillons, démonstrations et mise en pratique sous forme d’ateliers. Intervenants : M. BOURDARIAS – formateur arboriste. Responsable du stage : Alenka MITRENKO